Présentation générale de la pastorale

La catéchèse proposée à l'Alma

Notre but

Essayer de trouver des chemins pour que nos élèves aient la vie, et la vie en surabondance, que Dieu veut leur offrir. C'est l'amour qui pousse Dieu à nous faire cette proposition. C'est l'amour qui nous pousse, nous aussi, à essayer avec toutes nos forces d'accomplir cette merveilleuse mission. Cette volonté de Dieu nous la sentons notre. Collaborer avec ce projet du Roi Eternel d'attirer à Lui tous les hommes pour les remplir de vie c'est un impératif pour notre cœur. Et dans ce but nous proposons la catéchèse.

Des points préliminaires

On ne peut pas concevoir une séparation entre les valeurs humaines et les valeurs chrétiennes. Nous sommes convaincus que tout ce qu'il y a de vrai, de bon dans le coeur de l'homme a sa source, son origine en Dieu créateur, comme l'affirme le Concile Vatican II dans la Constitution sur L'Eglise dans le monde de ce temps, n 36 : "les réalités profanes et celles de la foi trouvent leur origine dans le même Dieu." C'est pour cela que le développement de toute valeur en nos élèves nous croyons qu'il répond à la volonté du Dieu de la vie. Dieu veut faire grandir en toute dimension ses enfants. Lui il n'est pas un Dieu qui s'intéresse seulement à l'esprit de nos élèves; il s'intéresse à toute leur personne: leur équilibre, leurs amitiés, leurs réussites, leurs échecs, leur famille, leurs questions, leurs valeurs, leurs croyances, en plus qu'à leur esprit.

Nous sentons que, en ce qui concerne leur éducation, on fait beaucoup d'attention à leur formation intellectuelle, mais pas de même à leur formation humaine, c'est à dire, à la formation intégrale, où nous voyons des nombreux trous. C'est pour cela que nous proposons un style de catéchèse qui cherche à faire grandir la personne entière et à la guider, pas à pas, vers son Créateur et Père. C'est comme ça que nous pensons prendre au sérieux l'incarnation de notre Dieu.

Nous voudrions communiquer la foi en ce Dieu qui s'intéresse à les voir avancer dans tous les domaines, qui s'inquiète pour le chemin qu'ils suivent, pour les mensonges et la pauvreté de valeurs que notre société leurs offre, pour leur soif de la vraie vie... C'est comme ça qu'agit un vrai père avec ses enfants; c'est comme ça que Dieu agit avec chacun de nous.

Nous avons constaté que les lycéens en concret ne se sentent pas attirés par une catéchèse théorique, plutôt doctrinale. Nous croyons qu'ils n'ont pas découvert le Christ comme un ami et qu'ils ont besoin avant tout de se sentir attirés par Lui, par son style de vie, par sa personne; et c'est pour cela que nous essayons de toucher leur coeur et de  provoquer par tous nos moyens cette expérience personnelle du Christ qui va les pousser après à s'intéresser à tout ce qui a un rapport à Lui.

Comme le dit notre Pape Benoît XVI: "A l'origine du fait d'être chrétien, il n'y a pas une décision éthique ou une grande idée, mais la rencontre avec un événement, avec une Personne, qui donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive." (Enc. "Deus caritas est" n°1).

Nous pensons que leur montrer un Dieu qui s'intéresse à tout ce qui concerne leur vie personnelle est la porte d'entrée de l'annonce d'une Bonne Nouvelle incarnée et que, par ce chemin, nous pouvons les inviter plus facilement à aller plus loin dans leur recherche de bonheur.

C'est celle-là la ligne de catéchèse que nous essayons d'offrir (enraciner l'Evangile dans l'expérience humaine). Cela fait partie aussi de notre mission comme Ancelles du Sacré Coeur dans l'Eglise: réparer le Coeur de Jésus en réparant les blessures de son Corps, l'humanité (offrir une formation intégrale); et témoigner par l'adoration du Saint Sacrement que Dieu est avec nous tous les jours, qu'il nourrit notre espérance et nous fait capables d'aimer.

Nous voulons vivre, avec joie et fidélité, les paroles de Benoît XVI dans la même Encyclique: "Toute l'activité de l'Eglise est l'expression d'un amour qui cherche le bien intégral de l'homme: elle cherche son évangélisation par la Parole et par les Sacrements (...); et elle cherche sa promotion dans les différents domaines de la vie et de l'activité humaines"  ("Deus caritas est" n°19).